mine 30.03.09 | 11:59
je n'ai pas bien suivi , car ça entrecoupé s'il faudra mettre cela en intégralité li serait mieux
ben 30.03.09 | 10:38
je regardé quelques extraits sur dailymotion,très beau film.
merci monsieur Thierry Michel
Vincent Kenis 30.03.09 | 09:26
J'ai adoré le film. J'ai aimé les luttes, ces extraordinaires scènes de tension.
J'ai aimé ton cri d'amour à ce gigantesque et splendide et inquiétant musée de l'ère industrielle qui t'a vu naître.
J'ai trouvé amplifiée et technicolorisée cette inoubliable vision lors de mon séjour dans le Bandundu en 1996: un atelier abandonné en pleine jungle, où parmi les grosses machines-outil dépecées, les structures éventrées, les ferrailles rouillées de toute sorte, un tour "Mondiale" fabriqué à Vilvorde par mon grand-père quarante ans plus tôt, soigneusement graissé, fonctionnait encore... J'ai aimé ce superbe poème patriotique qu'est aussi 'Katanga Business'.
ABRAMS DJ 27.03.09 | 00:11
j'aime tout vos films seul problème le dernier KATANGA BUSINESS ; il contient une scène qui choque et qui ridiculise encore l'Afrique.
La scène ou vous vous servez de votre téléphone pour joindre une autorité supérieur lorsque le chef de la police interdit de filmer. En effet il y a qu'en Afrique que cela est possible car en Europe ou nous aussi vivons depuis longtemps c'est inimaginable.
J'attends votre réponse
Cordialement
Abrams DJ
Realisateur
Tel: 06 13 18 50 53
Germain Mpundu Bombanza 14.03.09 | 12:50
je suis encore une fois grâce à votre travail revenu dans le Katanga pays de ma jeunesse,le katanga des années 1970 d'où coulaient le lait et le miel....
Ce film du moins ce que j'ai vu dans la bande d'annonce est un message fort sur le bradage , le pillage et aussi cet esclavagisme des temps modernes qui consiste à laisser le population vivre dans une débrouillardise très dangereuse .
Dans l'entre temps le bradeur des terres et de la dignité des populations se présente devant les cameras en libérateur en leader syndical,il se substitue à une administration que lui même a tué ....triste Congo triste Katanga....
Plus loin que le Katanga vous trouverez au kasai un spectacle pas moins désolant dans les concessions de diamants cédées au Russes et aux autres prédateurs associés à certains caciques du gouvernement
A Kinshasa le boum immobilier est extrêmement inquiétant car la communauté libanaise et les caciques du pouvoir tiennent toutes les terres constructibles et nourrissent la spéculation du loyer ,vous trouverez à Kinshasa des villas à louer jusqu'à 12 000 euros le mois. Le prix du sac de 50kg de ciment atteint de fois des pics à 50 usd .
Merci pour ce travail précieux qui informe le monde sur le chaos qui regne dans mon cher et beau pays.
«« «  [...] | 11 | 12  » »»


Powered by SignMe 1.55