arlequin.blogspirit.com 01.07.10 | 17:37
A l'occasion du cinquantenaire de l'indépendance de la République Démocratique du Congo, vu: "Katanga, la guerre du cuivre", de Thierry Michel.
Voilà bien l'exemple type d'un pays riche, très riche, où le peuple vit dans une misère extrême.
Oui, les bons esprits diront que les africains ne savent pas gérer leurs richesses et que leurs dirigeants sont corrompus. (cf discours de Dakar en 2007).
Façon facile d'oublier que lorsque l'Etat est défaillant, le grand Capital, qu'il soit indien, chinois, américain ou européen, ne connait pas de limites dans la prédation et dans l'exploitation des hommes.
L'engrenage infernal est maintenant connu:
"Décolonisation ratée, dictature scélérate, mondialisation sauvage"(*)
Les Occidentaux qui ont installé et soutenu Mobutu et maintenant les Chinois qui pillent l'Afrique comme jamais, sont les premiers responsables de cette situation absurde et désespérante.
La population locale, assise sur les mines de cobalt, de cuivre et d'uranium les plus riches du monde n'a qu' une alternative: creuser à la main dans des conditions de dangerosité inouïes ou travailler pour les investisseurs étrangers. Dans le premier cas, ils se font arnaquer par des acheteurs sans scrupules, dans le deuxième, ils recoivent un salaire de misère!
Dans tous les cas, de lourds camions chargés de minerai roulent vers la frontière qu'ils passent sans même payer de droits de douane!

Vive la globalisation du commerce, le libre-échange et le capitalisme international!

(*) Telerama 3153, p. 148.
L'homme noire 01.07.10 | 05:26
Arrêtez de piller, spolier les richesses du continents africain, après les occidentaux voici les chinois (68/32) qui viennent avec leur main d’œuvre… Tous les africains du monde doivent se sentir concernés et réagir!!! Après l’esclavage, la colonisation, voici l’esclavage moderne… Le temps passe mais rien ne change, aucune amélioration, c’est de pire en pire. Mais un jour viendra où cela changera, de gré ou de force.
orsini 29.05.10 | 23:25
( A la réunion des grands pays concernant le climat, c’est le résultat négatif car ce sont les 2 grandsPays qui
A la fin du film, c’est triste car il y a moins de marché au CONGO.
Par ma connaissance, il y a beaucoup d’échanges entre les états Africains et la Chine et les Africains parlent couramment le Mandarin ; Ils m’épatent .
Lorsque j’étais petite, je n’arrivais pas à apprendre cette langue , c’est très dure, mais avec le temps, rien n’est impossible avec moi, juste un peu de courage, je vais arriver ? oh , question de vouloir et pouvoir ?
Grace aux échanges bilatéraux entre les Investisseurs étrangers et les Congolais, je souhaite que l’état CONGO retrouve son économie pour redresser son pays .
Mais surtout ne tombe pas dans l’entrave Esclavage Monétaire .
(C’est l’esclavage moderne : on a besoin des moyens pour arriver à quelque chose, les gens perdent sa liberté d’agir et d’expression )
ORSINI 28.05.10 | 16:12
Le fim est assez intéressant, qui m’attire de regarder jusqu’à la fin . Dans la salle il y a beaucoup d’africains , mais pas beaucoup de chinois . Il démontre que le CONGO, un état africain riche de minière ,les investissements étrangers ainsi que les conditions de travail, de vie chez CONGO.
La question qu’il se pose : qui est le perdant et qui est le gagnant de cette affaire ?
Depuis des siècles, les pays occidentaux ont investi en Afrique , mais l’état africain est toujours pauvre, la guerre de civilisation. Maintenant , l’ouverture de la chine qui lui permet de conquérir à son tour ses marchés sur l’état africain.
En tant que comptable,je trouve que c’est logique lorsqu’on investit sur un marché c’est pour obtenir un résultat, un profit . Tout les 2 cotés sont gagnantes si les congolais savent profiter de cet investissement pour améliorer ses conditions de travail , de construire ses insafractures ,éviter la corruption , établir les régles légaux pour redresser la situation économique et sociale de son pays.
Les Congolais aiment son pays , comme nous aimons notre pays .
Les investisseurs ont fait ses devoirs, ce sont les congolais qui doivent faire face à ses problèmes internes de son pays .
Tant qu’il a des investisseurs, les congolais ont du travail , mais en critiquant les investisseurs , et surtout la chine , ce n’est pas une sortie pour les congolais .
Patience 23.03.10 | 15:51
Le film illustre assez bien ce qui se passe au Katanga. Parler du Katanga intéresse plus les occidentaux. Et quand il s'agit de la guerre qui tue les congolais, on en parle pas.....
«« «  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | [...]  » »»


Powered by SignMe 1.55